AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Airbus A380, l'atout maître de l'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spotterjulien

avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 38
Localisation : Nantes

MessageSujet: L'Airbus A380, l'atout maître de l'été   Lun 27 Mar - 9:12

Le gros-porteur européen, en panne de commandes, devient incontournable pour des compagnies aériennes en mal de créneaux. Non sans provoquer des turbulences.


C'est dans la plus grande discrétion qu'Air France opérera quotidiennement à partir de dimanche un deuxième Airbus A380 sur la ligne Paris (CDG)-New York. Le gros-porteur de 516 sièges remplace un Boeing 777-300ER de 296 sièges, ce qui permet à Air France de doubler sa capacité en sièges sans faire voler un avion de plus. C'est là un des atouts du super jumbo : augmenter le volume des passagers transportés sans multiplier les vols. Sur des aéroports saturés comme Londres, Tokyo, New York, etc., l'A380 est devenu la seule source de croissance de trafic face à la pénurie de « slots » (autorisation de décoller ou d'atterrir à une heure donnée). À New York, la demande s'avère forte cette année. La concurrence aussi, avec, par exemple, la low cost Norwegian qui volera chaque jour en août, tout comme XL Airways, depuis Paris-CDG, et La Compagnie (qui propose une cabine exclusivement classe affaires).


B787 contre A380
L'A380 arrive aussi dans les aéroports de province, avec Emirates à Nice à partir du 1er juillet. La France est en retard sur ces déploiements que l'on trouve déjà à Manchester, Birmingham, Milan, Düsseldorf et Munich, etc. Dans le cas du vol Nice-Dubaï d'Emirates, l'utilisation du très gros-porteur relève là aussi d'une gestion de la pénurie, les droits de trafic des compagnies du Golfe étant gelés. Face à la hausse du trafic, surtout en été, la compagnie de Dubaï, qui n'est pas autorisée à ouvrir une deuxième liaison quotidienne, a décidé de remplacer le Boeing 777-300ER actuel par un A380 de 519 sièges. C'est donc un total de 3 633 sièges qu'Emirates proposera chaque semaine à partir de cet été. Un coup de tonnerre dans le landerneau du paysage aérien français !

Thierry Antinori, vice-président exécutif et directeur commercial d'Emirates, est un des stratèges de l'opération. Ce Français, numéro deux de la compagnie, est passé par Lufthansa et Air France. Mais la guerre ne vise pas tant la compagnie française que Qatar Airways. Cette autre compagnie du Golfe, qui revient à Nice après quatre ans d'absence, se voit couper l'herbe sous le pied. À compter du 4 juillet, la compagnie de Doha disposera de cinq fréquences par semaine (négociées lors de la vente des Rafale au Qatar). Ses vols vers la Côte d'Azur sont opérés en Boeing 787-8 Dreamliner de 240 sièges, soit la moitié de la capacité d'un A380. Un peu le combat de David contre Goliath, qui pourrait se traduire pour le passager par des billets pas chers vers les destinations du Golfe et au-delà.


La super première classe
Autre nouveauté, parisienne cette fois, du 1er juillet au 28 octobre, Etihad Airways desservira à son tour Roissy-CDG en A380. Mais pas avec n'importe quel A380. La cabine, unique au monde pour une compagnie régulière, a été aménagée de façon à proposer une super première classe, la « suite Residence » pour deux passagers, avec salon, chambre, salle de douche privative et service d'un majordome. Prix du billet : plus de 13 000 euros. La « suite Residence » a été créée en exploitant l'espace ingrat à l'avant de l'avion de part et d'autre de l'escalier central et au-dessus du poste de pilotage. Les architectes sollicités par Etihad ont traité ce volume comme un loft et ont utilisé les deux niveaux. La première classe « classique » compte 9 sièges, la classe affaires 70 sièges et la classe économique 415 sièges.


La suite d'Etihad dans les A380





Bientôt plus de 600 sièges
Cette configuration au modèle économique atypique n'est pas reproductible sur les 317 A380 en commande ou en exploitation. En réponse à la mévente actuelle du très gros-porteur, les designers d'Airbus se sont penchés sur l'optimisation de la cabine. En 2016, outre trois commandes japonaises, le carnet de commandes a enregistré des désistements, notamment ceux d'Air France et de Virgin Atlantic qui ont reconverti leurs options en A350.

Lors de l'Aircraft Interiors Expo, organisée dans dix jours à Hambourg, Airbus doit présenter l'A380 « cabin plus ». Sans toucher au confort, la conception des deux cabines du super jumbo a été revisitée pour dégager 20 mètres carrés de plus, notamment en réduisant l'escalier central et en déplaçant vers la soute l'espace de repos des navigants. Les compagnies aériennes clientes choisiront ensuite d'y installer des sièges éco… ou des fauteuils-lits. La capacité nominale de l'A380 pourra ainsi être portée à plus de 600 sièges.

Il y a en effet une demande. Malaysia Airlines prévoit de dédier deux de ses six A380 à une filiale spécialisée dans les pèlerinages vers La Mecque. Les avions triclasse actuels de 494 sièges passeront en version monoclasse de 650 ou 700 sièges, espace de prière compris.

Thierry Vigoureux, mars 2017.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Airbus A380, l'atout maître de l'été
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panoramique de L'Airbus A380 !!!
» L'Airbus A380
» image choc d'un crach airbus A 380
» réunion possible à Blagnac ----> Airbus A380.
» [29/08/2010] Visite de l'Airbus A380 à Nantes-Atlantique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeronantes Spotters :: Actus et sujets généraux :: Les actus et sujets généraux du Monde de l'Aéronautique-
Sauter vers: